La vie est un enfer https://ferao.journalintime.com/ La vie est remplie de désillusion où seuls les forts peuvent survivre. Je ne suis pas de cette catégorie, je suis épuisée de devoir me battre pour survivre juste un peu. Je rends mon tablier, je tombe les armes. Je n'ai pas demandé à exister du coup je souhaite retourner à la poussière. fr 2019-04-01T03:12:32+02:00 https://ferao.journalintime.com/30-mars-2019-ma-vie-s-est-effondree 30 mars 2019 ma vie s'est effondrée C'est avec une douleur immense que ce jour est arrivé. J'ai perdu ma moitié, il a pris la décision de partir. J'ai le coeur en miette, et la douleur est si grande que je n'ai plus envie de vivre si c'est sans lui. Je n'ai que des regrets, d'avoir gâché notre couple parce que je n'ai pas su l'écouter. Enfermé dans ma bulle et incapable de voir et d'entendre les signes qu'il m'a envoyé. Alors loin de moi l'idée de me venger, j'ai juste envie de disparaitre au fond d'un trou. Je ne vois pas de vie sans lui, il était ma boussole. Par peu de l'abandon et la trahison je n'ai pas réussi C’est avec une douleur immense que ce jour est arrivé. J’ai perdu ma moitié, il a pris la décision de partir. J’ai le coeur en miette, et la douleur est si grande que je n’ai plus envie de vivre si c’est sans lui. Je n’ai que des regrets, d’avoir gâché notre couple parce que je n’ai pas su l’écouter. Enfermé dans ma bulle et incapable de voir et d’entendre les signes qu’il m’a envoyé.

Alors loin de moi l’idée de me venger, j’ai juste envie de disparaitre au fond d’un trou. Je ne vois pas de vie sans lui, il était ma boussole. Par peu de l’abandon et la trahison je n’ai pas réussi à baisser ma garde, à faire tomber le mur que j’ai mis autour de moi.

Loin d’être démonstrative, parce que je pensais que cela n’avait pas d’importance. J’ai oublié de me montrer tendre avec lui, j’ai omis de le faire parce que j’avais peur. Je cherche donc des réponses à mon comportement, un souvenir me reviens en mémoire quand je me sentais obligé d’aller faire un câlin à ma mère et qu’elle me pinçait. Je ne sentais pas aimé, mais juste bonne à lui rendre service comme une domestique et il fallait que je me contente du lait caillé au petit déjeuner.

Je me suis construite dans la crainte et la peur d’aimer, parce que je penses que je ne mérite d’être aimé, ma mère ne m’ayant pas aimé. La suite de mon existence et non de ma vie me donne raison puisque, mon premier mari est partis en détruisant tout.

Quand il m’a annoncé sa décision à laquelle je m’attendait pas encore une fois, j’ai fait un bond en arrière de plusieurs années, tout m’est revenu en pleine face. Je revoyais le cauchemar dans lequel j’allais devoir revivre et l’angoisse terrible de vivre encore autant de peine. Cette fois c’est au delà de ce que je peux supporter, non je ne veux pas revivre çà.

Alors quoi faire, ma tête est envahi d’informations que n’arrive pas à ordonner, je n’arrive pas à me concentrer, même pas à réfléchir.
A si la seule chose qui me vient à l’esprit c’est que je veux plus souffrir alors est ce que la solution est de ne plus vivre.

Comment ne plus vivre, avec le vertige j’oublie de me jeter dans le vide, ensuite je n’ai pas de médicament pour cela, je n’ai pas d’arme à feu.
Mais pour mourir, cela demande du courage malgré tout, est ce que je suis capable de courage ?
Mourir sans souffrir est impossible ?

Alors j’ai cherché sur la toile, j’ai trouvé quelques idées que je peux associer, histoire de ne pas me rater. Il est 3 heures du matin et ne dors pas.

]]>
2019-04-01T03:12:32+02:00
https://ferao.journalintime.com/La-vie-n-est-pas-un-long-fleuve-tranquille La vie n 'est pas un long fleuve tranquille Je souhaite profiter de ces quelques mois à venir pour prendre le temps de me reconstruire à la fois moralement et physiquement. J'ai accumuler presque 30 kilos en trop suite au stress au travail. Profitant d'une pause professionnelle pour démarrer un changement dans mon alimentation et la reprise d'une activité physique quasi inexistante jusque là en raison des horaires de travail contraignants ou un travail physique épuisant. Moralement épuisée, suite au décès d'une collègue en 2015 et à la méchanceté des autres m'obligeant à rompre mon contrat, pour ensuite cumuler des CDD Je souhaite profiter de ces quelques mois à venir pour prendre le temps de me reconstruire à la fois moralement et physiquement. J’ai accumuler presque 30 kilos en trop suite au stress au travail. Profitant d’une pause professionnelle pour démarrer un changement dans mon alimentation et la reprise d’une activité physique quasi inexistante jusque là en raison des horaires de travail contraignants ou un travail physique épuisant. Moralement épuisée, suite au décès d’une collègue en 2015 et à la méchanceté des autres m’obligeant à rompre mon contrat, pour ensuite cumuler des CDD sans espoir d’avenir. Cette coupure est nécessaire pour pouvoir rebondir.

]]>
2017-05-19T14:50:06+02:00